Le pain de savon au fiel de bœuf est l’ennemi des taches

Publié: 19 avril 2011 dans Lessive

Le savon au fiel de bœuf existe depuis … la nuit des temps. Ou presque. Nos grands-mères l’utilisaient et ne s’en plaignaient pas. Le marketing est passé par là et il a été supplanté par les sprays, bouchons doseurs et autres poudres bien chimiques que les industriels de la pétrochimie ont réussi à nous vendre comme étant plus sûrs et plus efficaces. Et bien, devinez? C’est faux, évidemment.

  1. D’abord parce qu’on sait aujourd’hui qu’une des causes principales des allergies dont souffre l’Occident (5% de la population européenne serait allergique) est l’absorption par les voies nasales de ces poudres chimiques qu’on spraye généreusement depuis 50 ans sur tout. Les insectes, les habits, les prés, l’alimentation.
  2. Ensuite parce que ces produits-là sont hautement dangereux en cas d’ingestion ou de projection dans les yeux, qu’ils sont inflammables et – très! – polluants.
  3. Et puis, in fine, parce que le pain de savon au fiel de bœuf est REDOUTABLEMENT EFFICACE contre les taches. Vin, sang, fruits rouges, herbe, graisse, rien ne lui résiste. Même les « taches propres », celles qui ne partent pas lavage après lavage et ont de quoi rendre chèvre le plus chevronné des ménagers (féminin de ménagère: comment ça, ça n’existe pas?), ont fini par rendre l’âme avec ce savon-là! Testé et approuvé par votre servante ici présente, le pain de savon au fiel de bœuf est, en outre, ridiculement bon marché. Vendu sans pratiquement aucun emballage (écologique), il ne contient aucun ingrédient issu de la pétrochimie (polluant et mauvais pour la santé), ni nanoparticule (dont on ne connaît pas les effets à long terme), ni azurant optique (perturbateur endocrinien). Il ne provoque pas d’allergie, n’est pas inflammable et dure. Longtemps.

Comment ça s’utilise?  Avec un peu* d’huile de coude, le tour est – presque – joué. En fait, il faut mouiller le savon ET la partie tachée (c’est sûr que, suivant la grandeur de la tache ou la quantité des salissures, c’est peut-être plus fastidieux que de sprayer à tout va), puis frotter généreusement le savon sur la ou les taches, laisser agir une quinzaine de minutes et hop! dans la machine avec le reste du linge et sa poudre à lessive habituelle (ménageant l’environnement bien sûr).

*un peu, hein! il ne s’agit pas de faire sa lessive à la main, tout de même!

Publicités
commentaires
  1. TRAN QUI Tâm dit :

    Bonjour Patrizia,

    Je travaille actuellement sur une étude de comportement du consommateur sur l’éco-conception et les éco-produits destinée à un travail de recherche, qui nécessite des entretiens exploratoires, au préalable.
    Votre avis m’intéresse fortement, car vous êtes dans mon coeur de cible.
    Bien évidemment l’étude conservera votre anonymat.

    Je vous remercie pour votre aide,
    En attendant votre prochain retour,
    Très Cordialement,

  2. lili dit :

    Tout à fait d’accord avec cet article! Comme ma fille est en couche lavable, j’utilise souvent le savon au fiel pour détacher quelques couches récalcitrantes, et c’est très efficace! Pour ne plus m’embêter, je l’ai même directement incorporé dans ma lessive; lessive liquide que je fabrique maison à partir de savon d’alep (vertue nettoyante et désinfectante), savon au fiel (détachant), cristaux de soude (dégraissant), bicarbonate de soude (blanchissant) et des fois huiles esssentielles d’arbre à thé! Donc je plussoie! Le savon au fiel, c’est super!

    • danny dit :

      vous dites Lili que vous mettez du savon de fiel dans votre lessive j’aimerais savoir combien vous en mettez car je fabrique moi même aussi ma lessive et je ne savais pas qu’on pouvait en mettre donc j’aimerais si possible que vous précisiez les quantités.

  3. christine dit :

    bonjour, j’ai découvert le fiel de bœuf par hasard , c’est une cliente qui me l’a fait découvrir et depuis je n’utilise plus que ça comme détachant de plus il existe également du fiel en bidon pour les machines a lessiver : un miracle mon linge est plus propre et je peut lessiver mon linge a moins haute température .

  4. Dembé dit :

    il n’existe pas depuis la « nuit des temps » mais est l’invention d’un medecin au 19e siecle.

    • essaipat dit :

      Voilà, voilà… et le sens du mot « expression » ou de ceux « façon de parler », vous connaissez 😉?

    • Marie Christine CORDA dit :

      Bonjour,

      Je pensais que c’était un savon vieux comme Mathusalem, comme le savon noir, le savon de marseille. Merci pour l’info.

      Pour Noël, j’ai fait cadeau de cette savonnette à mes frères et soeur. Surpris au début par cette initiative, ils sont épatés ensuite après l’avoir testé.
      Mes amis venant passer une semaine à la maison sont surpris de ce produit efficace pour l’herbe, la bouse de vache, la boue, les fruits et souvent repartent avec leur savon. J’en ai toujours des neufs à donner !!!
      Le seul problème on ne le trouve que dans les magasins bio.
      Et maintenant société de consommation oblige on les retrouve en liquide, en spray…

      Bonne continuation,
      Marie Christine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s